M65

M65 (NGC 3623 ) est une galaxie spirale ordinaire située dans la constellation du Lion à environ 37 millions d’années-lumière de la Voie lactée.
NGC 3623 a été découvert par l’astronome français Charles Messier en 1780.

La masse du trou noir super massif qui s’y trouve serait de 13 millions de masses solaires et elle aurait un diamètre de 114 000 années lumières. Sa classification morphologique serait SAB(rs)a
C’est une galaxie LINER, c’est-à-dire une galaxie dont le noyau présente un spectre d’émission caractérisé par de larges raies d’atomes faiblement ionisés.
Elle a un Redshift de 0.00268, une vitesse radiale de 1151 +/- 24 Km/s et se présente à nous avec un angle de position de 174°


Notons que NGC 3623 (M65), NGC 3627 (M66) et NGC 3628 forment ce qui est habituellement appelé le Triplet du Lion.
Le Triplet du Lion ferait partie d’un groupe de galaxies comprenant six membres.

M66 (NGC 3627) est une galaxie spirale intermédiaire de type morphologique SAB(s)b à environ 33 millions d’années-lumière de la Voie lactée.
La classe de luminosité de M66 est II et elle présente une large raie HI.
C’est aussi comme NGC 3623 une galaxie LINER. De plus, c’est une galaxie active de type Seyfert 2.
Le trou noir supermassif  au centre de la galaxie aurait une masse comprise entre 6,8 et 15 millions de masses solaires.
Entre 1973 et 2018, on a observé cinq supernovas dans M66 : SN 1973R, SN 1997bs, SN 1989B, SN 2009 HD et SN 2016cok.

NGC 3628, aussi appelé la galaxie du Hamburger (en raison de ressemblance avec le célèbre sandwich) est une vaste galaxie spirale vue par la tranche à environ 38 millions d’années-lumière de la Voie lactée.
Sa classification morphologique serait SAB
La classe de luminosité de NGC 3628 est II et elle présente une large raie HI. C’est aussi comme ses deux consœurs une galaxie LINER.

Interaction entre NGC 3627 et NGC 3628
L’interaction gravitationnelle lors d’une  rencontre passée entre NGC 3267 et NGC 3268 a entrainé une série de processus dynamiques dans NGC 3628 incluant la formation d’une structure spirale dominante et une concentration très grande de matière stellaire et gazeuse dans le centre de la galaxie

Les environs de NGC 3623 dans l’image suivante :

Le matériel utilisé était une lunette Takahashi TOA 130, sur une monture EQ8 R Pro avec une caméra Moravian G3 16200 ayant un champ de 1° 37′ 24″ sur 1° 18′ 4″

Les poses ont été faites à Frégenal de la Sierra (Espagne) malgré une météo défavorable du 04/04/2022 au 28/05/2022.

Environ 12% des poses ont été supprimées en raison de traces de satellites, de météorites et astéroïdes trop lumineux, mais aussi d’une Fwhm ou d’un signal/bruit en dehors des limites fixées, …

Le tableau suivant donne le récapitulatif des poses conservées :

FiltresNbre de posesTemps de poseTemps totalT° caméra
Rouge3010 mn5h00mn-10°
Vert2410 mn4h00mn-10°
Bleu2610 mn4h20mn-10°
Luminance3110 mn5h10mn-10°
Totaux111 18h30mn


Pour les amateurs de traitement d’image, celui-ci a été réalisé avec Pixinsight en suivant le processus indiqué ci-dessous

1 – Process « Image calibration » pour les brutes de chacun des filtres LRVB en utilisant les masters Bias, Dark et Flat.
2 – Process « Cosmetic correction » par filtre pour chacune des images brutes.
3 – Process « DynamicBackgroundExtraction » par filtre pour chacune des images brutes
4 – Process « SubframeSelector » pour choisir les images ayant la meilleure FWHM et le meilleur Signal/Bruit. Élimination des images les moins bonnes ~ 10%.
5 – Scripts « ImagePlateSolve » et « MosaicByCoordinates » pour registrer l’ensemble des images.
6 – Process « ImageIntegration » pour déterminer les bandes noires à supprimer et obtenir l’image « Minimum »
7 – Process « DynamicCrop » pour supprimer les bandes noires sur toutes les images en tenant compte de l’image « minimum »
8 – Process « Imageintegration » pour additionner toutes les images par filtre ( « Average », « Additive with scaling », « Noise evaluation » , »BWMV » et réglage des réjections de pixels autour de 0.2.
9 – Process « CosmeticCorrection » sur les images additionnées et pour chaque filtre pour éliminer les pixels défectueux résiduels.
10 –  Process « DBE » sur chaque image résultat pour éliminer le gradient résiduel.
11 – Équilibrage de chaque couche LRVb avec le process « LinearFit».
12–Utilisation du script SHOAIP pour additionner les différentes couches.
13 – Délinéarisation de l’image résultat avec le process « HistogramTransformation ».
14 – Suppression de l’excédent de vert avec le process «SCNR».
15 – Accentuation des détails avec le process « MultiscaleMedianTransform».
16 – Accentuation du contraste avec le process « localHistogramEqualization» .
17 – Augmentation des couleurs avec le process «ColorSaturation»
18 – Diminuer légèrement la taille des étoiles avec «MorphologicalTransformation» 
19 – Assombrir le fond de ciel avec le process «CurvesTransformation» 
20 – Élimination du bruit chromatique résiduel avec le process « ACDNR» 

Sources :
                * Contenu soumis à la licence CC-BY-SA 3.0.
* Wikipédia Articles M65, M66, Classification de Vaucouleurs en français
                *Nasa extragalactic Database (NED),
                *Simbad,
                *Hyperleda,  
                * IC,
                * NGC,
                * Vizier
            *WebAstro (bruno)

Logiciels :
                * Aladin Lite
                * C2A
                * Cartes du Ciel